Inscription | Connexion

ModifierSuzuki Yu

Fiche créée par Glutony
Suzuki Yu
  • Nom réel : 鈴木裕
  • Nationalité : Japon Japonaise
  • Date de naissance : 10/06/1958 (55 ans)
  • Statut : en activité
  • Début : 1983
  • Genre : Auteur

Yu Suzuki est un game designer et producteur à l'origine des plus grands hits du jeu vidéo. On lui doit de nombreux jeux mythiques arcade tels que Space Harrier, Hang-On, Out Run, After Burner ou Virtua Fighter. Il fut souvent considéré comme la réponse de Sega à Shigeru Miyamoto. Son oeuvre la plus renommée à ce jour est le jeu Shenmue sorti en 1999 sur Dreamcast.

En 2003 il a reçu à Las Vegas la récompense du Hall of Fame pour l'ensemble de son œuvre de game designer (créateur de jeu) Il sagit d'une récompense annuelle décernée depuis 1998 par le conseil d'administration de l'Academy of Interactive Arts and Sciences (AIAS) pour élire un développeur qui a révolutionné l'industrie du jeu vidéo.

Yu Suzuki fut le précurseur de nombreux genres :

* Le jeu de course en moto (Hang-On)
* Le jeu de course avec vue externe (Out Run)
* Le jeu de course en vraie 3D (Virtua Racing)
* Le jeu de combat en vraie 3D (Virtua Fighter)
* Le jeu d'avion 3D (After Burner)
* Le FREE (Shenmue)

ENFANCE


Yu Suzuki est né dans la préfecture de Iwate. Il est l'aîné de deux enfants. Ses parents étaient enseignants en école primaire, ils lui enseignèrent le piano. Sa petite soeur est devenue professeur de danse. Dès son plus jeune âge, son père lui transmit l'envie de se passionner pour la musique et les arts, envie qui ne le quittera jamais. Enfant il aimait construire des maquettes et autres robots en blocs de plastique (Lego?) et se passionna également pour le dessin. Sous l'influence de ses parents il pensa à travailler dans le monde de l'éducation quand il serait grand. Il envisagea ensuite de devenir illustrateur, puis dentiste, mais échoua pour entrer à l'école dentaire. C'est à cette époque qu'il commença alors à apprendre à jouer de la guitare mais n'obtiendra jamais un niveau très satisfaisant.

Voyant les similitudes entre les legos avec lesquels il jouait étant petit et l'architecture des conceptions électroniques, il décida d'apprendre le métier de programmeur à l'université des sciences de Okayama. Il en sortira diplômé au début des années 80. Il y joua également de la guitare dans un club de musique nommé "Muscat".

Carrière


Les hits arcade

Yu Suzuki rejoint Sega à l'âge de 25 ans le 1er avril 1983 en tant que programmeur. La première année il crée un jeu de boxe arcade en 2D appelé Champion Boxing, qui sera plus tard adapté sur la première console de Sega, la SG-1000.

En 1985, sous la coupe du studio Sega-AM2, il commence à développer ce qui sera son premier grand succès, le jeu de moto arcade Hang-On. Ce jeu se contrôle chevauché sur une véritable moto, offrant une véritable immersion au joueur. <<Pour développer ce jeu, j'ai longtemps conduit à moto, et je jouais pendant des heures chaque jour sur le prototype arcade afin de le tester>>.

Forts de ce succès, le studio Sega-AM2 et Yu Suzuki enchaînent la même année avec le jeu de tir à la première personne Space Harrier. Sur certaines bornes d'arcade, le siège et la cabine bougeaient dans tous les sens à 360° pour suivre les mouvements du joueur. La encore une première pour l'époque et une grande avancée dans l'immersion apportée au joueur.

Passionné par les voitures Ferrari, Yu Suzuki développe le jeu Out Run qui sortira en Septembre 1986. La voiture pilotée n'est pas officiellement une Ferrari mais y ressemble très fortement. Le jeu proposait plusieurs chemins différents et n'était donc pas linéaire. La bande son du jeu permettait de choisir sur l'auto-radio de la voiture parmi 3 titres, elle est devenue populaire dans le monde du jeu vidéo. À noter que Space Harrier et Out Run sont jouables intégralement dans Shenmue 2, pour cela il suffit d'aller à la salle d'arcade. Idem dans Shenmue 1 avec Space Harrier et Hang-On.

Fin des années 80 et début des années 90, Yu Suzuki continue à faire les beaux jours de Sega avec le jeu de course Power Drift, et la saga After Burner, jeu de tir aérien dans lequel on pilote un avion de chasse F-14 avec un joystick spécial. Tout comme pour Space Harrier, sur certaines bornes d'arcade le siège et la cabine bougeaient dans tous les sens.

Yu Suzuki s'intéresse à la 3D depuis le collège, et en 1992 lui et Sega-AM2 créent le jeu de Formule 1 Virtua Racing, qui est en véritable 3D. Il est considéré à l'époque comme l'un des jeux d'arcade les plus réalistes visuellement, si ce n'est le plus réaliste, et comme l'un des jeux vidéo les plus influents de l'histoire, ayant établit les fondements des futurs jeux de course 3D et ayant commencé à populariser les jeux en 3D polygonale (en vraie 3D).

En décembre 1993 le premier jeu de combat 3D de l'histoire voit le jour sur arcade, Virtua Fighter. Il ne sagit pas seulement du premier jeu de combat en 3D, Virtua Fighter propose en effet un système de combat très technique et réaliste, inspiré de vrais styles d'arts martiaux. Très populaire, ce jeu a engendré toute une série de suites et autres dérivés, et a inspiré d'autres softs tels que les séries Tekken ou Soul Calibur. La saga Virtua Fighter a été reconnue par la Smithsonian Instituion comme ayant apporté de formidables contributions dans les domaines de l'art et du divertissement, et a désormais une place permanente au sein de leur musée, à Washington, D.C.

L'année suivante en 1994, il crée Virtua Cop, un jeu de tir en 3D polygonale ayant inspiré d'autres jeux de tir 3D comme Time Crisis ou The House of the Dead, mais aussi des jeux de tir à la première personne tels que GoldenEye 007 pour le gameplay.

Juillet 1999 voit l'arrivée en arcade de Ferrari F355 Challenge, qui fit un vrai choc. Cette simulation automobile ultra réaliste met en scène un seul véhicule, la Ferrari F355. Le jeu s'avère très réaliste dans la conduite et demande beaucoup de pratique et de concentration ne serait ce que pour maintenir le véhicule sur la piste. Graphiquement très beau, il offre véritablement au joueur la sensation de piloter une Ferrari, une vraie. Pour renforcer le réalisme, le jeu ne proposait au joueur qu'une seule vue, celle du cockpit avec le volant. Pas de vue externe ou aérienne, logique, comme dans la vraie vie. Certaines bornes arcade avaient même 3 écrans superposés horizontalement et légèrement incurvés les uns par rapport aux autres, afin de créer comme une large vue panoramique sur les côtés, et ainsi renforcer un peu plus le réalisme et le sentiment d'immersion. Le jeu a été réalisé en partenariat avec Ferrari pour incorporer plus de détails dans le rendu visuel. La borne comporte un embrayage et une boite de vitesses à 6 rapports en "H". Comme la plupart des jeux de Yu Suzuki, Ferrari F355 Challenge a été adapté sur console. Bien évidemment ici les 3 écrans ont laissé place à un seul écran.

Shenmue

29 décembre 1999, la saga Shenmue démarre sur Dreamcast. Il sagit à l'époque du jeu le plus cher de l'histoire du jeu vidéo avec un budget de 47 millions de dollar, soit l'équivalent en 2011 de 64 millions de dollar. Il a nécessité plus de 5 ans de développement. Ce jeu d'aventure open world donne naissance à un nouveau genre de la part de Yu Suzuki, le FREE, pour Full Reactive Eyes Entertainmemt.

L'histoire se déroule en 1986 à Yokosuka, ville portuaire du Japon. Vous incarnez Ryo Hazuki, jeune étudiant de 18 ans pratiquant le Jujitsu. Un soir en rentrant chez vous, votre père, lui même maître en Jujitsu, est pris à partie dans son propre dojo par un homme mystérieux et charismatique, accompagné de deux hommes en noir. Votre père se fait alors assassiner sous vos yeux par cet homme, d'origine chinoise, prénommé Lan Di, qui semble lui aussi être un expert en arts martiaux. Débute alors quelques jours plus tard votre aventure pour enquêter et interroger les gens de la ville afin de recueillir des témoignages, et retrouver la trace des auteurs de cet assassinat, dans un seul et unique but: vous venger.

Shenmue apporte au joueur un grand sentiment d'immersion, de liberté et de réalisme inédits pour l'époque et propose une très grande variété dans le gameplay et dans les phases de jeu (explorer la ville, dialoguer de vive voix avec tout le monde, s’entraîner au combat, jouer à la salle d'arcade ou au casino, faire des courses dans les magasins, jouer aux fléchettes, collectionner des figurines ou même travailler!). Jamais des graphismes n'ont été aussi beaux, et l'environnement est en perpétuel changement: la météo, le jour, la nuit et les saisons évoluent au fil du temps. Les habitants de la ville mènent tous leur propre vie et ont leurs petites habitudes selon les heures. Pour vivre certains petits moments du jeu, il vous faudra être présent à un jour et une heure bien précise (exemple le 8 février entre 13 heures et 15 heures) faute de quoi vous ne vivrez jamais l'instant. Ainsi chaque joueur vit sa propre aventure, une aventure unique. Le jeu intègre également des phases de Quick Time Event (QTE) ou actions contextuelles. Ce sont des phases particulières d'un jeu vidéo démarrant généralement au cours d'une cinématique. Elles consistes à limiter le joueur dans son contrôle du personnage à seulement quelques touches qui s'affichent à l'écran. Ces touches s'affichent les unes après les autres tout le long de la cinématique de manière rapide et inattendue, pour surprendre le joueur qui doit appuyer sur les touches simultanément à leur affichage.

Pour sa sortie en France en décembre 2000, Shenmue a fait la couverture, entre autres, du magazine Joypad: "Le plus beau jeu du monde!"

Shenmue 2, contenant les chapitres 2 à 6 (d'une saga devant en contenir 16 au total) sort le 6 septembre 2001 au Japon. Là encore le jeu fait les éloges de la presse et même plus encore. Le jeu est encore plus beau, encore plus riche, encore plus long. 3 fois plus de personnages et un environnement 10 fois plus grand. Bref, tout en plus. Malheureusement le jeu ne rencontre pas le succès escompté et les ventes sont nettement en dessous de Shenmue (alors que les ventes de Shenmue déjà ne permettaient pas de rentabiliser le projet). La faute probablement au nombre insuffisant de possesseurs de Dreamcast dans le monde (seulement 10 millions) à des lacunes dans la distribution et dans la publicité, et à l'arrivée de la Playstation 2 qui précipitera la fin de la console et le désintérêt des joueurs pour la console. Un portage de Shenmue 2 contenant en supplément le DVD du film Shenmue The Movie (qui résume en 90 minutes l'histoire de Shenmue 1) a eu lieu sur X-Box fin 2002 pour l'Amérique du Nord et début 2003 pour l'Europe, mais sans grand succès malheurseusement. À l'origine, une version Dreamcast était destinée à l'Amérique du Nord mais elle a été annulée en raison de l'exclusivité des droits obtenue par Microsoft pour sa X-Box.

Shenmue 3, le dernier volet devant clôturer la saga, ne verra finalement pas le jour et laissera les fans dans le désarroi, avec une aventure et une histoire demeurant encore aujourd'hui inachevées. Mais les fans espèrent toujours et Yu Suzuki n'a pas définitivement abandonné le projet, il a annoncé à maintes reprises vouloir reprendre Shenmue 3. Il n'est donc pas à exclure un portage en HD de Shenmue 1 et Shenmue 2 sur consoles nouvelles générations pour partir sur de nouvelles bases et ainsi sortir Shenmue 3.

Toutes sortes de projets en tous genres

En août 2001 sort Virtua Fighter 4 sur arcade au Japon. En 2002, Virtua Fighter 4 est l'un des premiers jeux de Sega à sortir sur une console concurrente, la Playstation 2.

Début 2002 Yu Suzuki révèle au public ses talents de peintre avec une exposition de bon nombre de ses tableaux, du 16 janvier au 11 février au Yokohama Royal Hotel.

En 2003 Yu Suzuki fonde son propre studio en Chine, Digital Rex. Il développe pour le compte de Sega 2 jeux :
- Psy Phi, jeu de combat arcade se jouant sur un écran tactile de 29" et devant sortir à l'été 2006, annulé en 2005.
- Shenmue Online, qui n'est pas une composante de la saga mais une variante, proposant de vivre des scénarios de Shenmue 2 en incarnant un clan parmi les 3 au choix. Prévu sur PC et Mac pour 2007, annulé en 2006.

En 2008 il crée avec Sega-AM2 le jeu arcade Sega Race TV.

En Novembre 2008 il crée son propre studio, YS Net (encore un studio). Le premier jeu qui en sortira sera Shenmue City en 2010, qui marque le retour de la saga sur téléphone mobile et PC.

En mars 2011 il reçoit à San Francisco le Game Developers Choice Awards dans la catégorie Pioneer Award. Ce prix récompense chaque année une personnalité du jeu vidéo pour sa contribution dans l'histoire du jeu vidéo (technologie, concept ou gameplay).

Les 26 et 27 novembre 2011 il était au Toulouse Game Show 2011 pour une conférence et une séance de questions/réponses.

En 2012 il crée un jeu free to play pour smartphones nommé Gan! Gan! Kaizokudan (Gan! Gan! Pirates).

Liens


Site officiel des studios YS NET
Twitter officiel

Voir la suite

Description rédigée par mitchoubidou

Compléter / corriger cette biographie

Commentaires (4)

Avatar de magatama
#1Par magatama le 27/10/2008 à 11:39
le meilleur créateur de jeux vidéo au monde avec Hideo kojima.

Avatar de Robot
#2Par Robot le 29/06/2009 à 20:38
Ce ne serai pas le père de Reita ?

(the gazette)

Avatar de Robot
#3Par Robot le 21/12/2009 à 12:16
si c'est le père de Reita bas il se ressemble pas du tout
:o

Avatar de naomie
#4Par naomie le 11/04/2010 à 17:49
Apres tous ce qu'il a fait gagner à SEGA ,(aussi bien en notoriété comme en argent)ces derniers pourraient lui donner enfin les moyens de finir son oeuvre inachevé...SHENMUE III

Vous devez être membre pour ajouter un commentaire, inscrivez-vous !

Noter
10/10
(2 votes)

100%

Favoris

Classements

Popularité : #19631 (7 intéractions)

Activité du moment : #11961